Quelle est la différence entre les mégabits et les mégaoctets ?

Aujourd’hui encore, le débat sur les mégabits par rapport aux mégaoctets se poursuit. En effet, bien que les termes soient fréquemment utilisés, beaucoup de gens ont tendance à les confondre à plusieurs reprises.

Et même la plupart des gens ne savent pas que les mégabits et les mégaoctets sont des unités de mesure complètement différentes les unes des autres. La principale raison de cette confusion ou de cette comparaison est due aux abréviations des deux (Mb correspondant aux mégabits et MB correspondant aux mégaoctets), ce qui entraîne le développement de nombreux calculs erronés.

C’est pourquoi, dans cet article, nous parlerons spécifiquement de la différence entre les deux et de ce débat continu entre mégabits et mégaoctets. Mais pour ce faire, il faudra d’abord définir ce que sont exactement les deux unités.

Différence entre mégabits et mégaoctets

Megabit Vs Megabyte

Par conséquent, pour connaître la différence entre les mégabits et les mégaoctets, il est important de savoir que les valeurs qu’ils représentent sont très différentes. En effet, les deux sont des unités de mesure, mais les deux mesurent des quantités d’informations très différentes.

On connaît ainsi un aspect essentiel pour savoir quelles valeurs peuvent être obtenues dans des circonstances différentes. Par exemple, la connexion internet à notre domicile ou la capacité de stockage d’un disque dur.

Que sont les mégabits ?

Un mégabit est connu comme une unité de mesure de l’information, qui est principalement et normalement utilisée dans toutes les transmissions de données par voie télématique.

Par conséquent, un mégabit par seconde (Mb/s) est une unité utilisée pour quantifier les données. Habituellement, on lui attribue une grandeur de vitesse, mais cela entraîne toujours une erreur. Cette unité mesure en effet le courant ou le flux d’informations qui sont transmises, et non la vitesse à laquelle elles voyagent.

Par conséquent, elle ne mesurera que des informations quantitatives sans avoir aucun rapport avec la vitesse à laquelle ces informations seront transmises et reçues. Un exemple de mesure en mégabits se trouve dans les applications vidéo, où l’information est exprimée en Mb/s.

Que sont les mégaoctets ?

Un mégaoctet peut être structuré comme suit : méga, qui se traduit par grand, et octet, qui signifie unité de huit bits. Le mégaoctet est donc le terme utilisé pour mesurer un million d’octets. Ce qui équivaut à huit millions de bits.

Il y a plusieurs années, dans les années 90, la CEI a décidé de créer ce terme afin de différencier les préfixes décimaux et binaires. Expliqué comme suit :

  • 1 octet est l’équivalent de 8 bits.
  • 1 mégaoctet est l’équivalent de 1 million d’octets, ce qui équivaut à 8 millions de bits.

Le mégaoctet, comme le bit, est une unité utilisée pour exprimer la quantité d’informations que contient un document ou un média. Par exemple, un pendentif peut avoir la capacité de stocker 500 mégaoctets, tandis qu’une disquette peut en stocker 2. Selon les caractéristiques de l’appareil.

Qu’est-ce qu’un transfert de données ?

Data Transfer

Il s’agit d’une transmission de données à un flux numérique de bits, par un canal qui peut être point à point ou point à multipoint. Par exemple, un canal qui est composé de câbles toronnés, de fibres optiques ou de supports de stockage.

Il existe une transmission de données analogique, qui se caractérise par le changement constant et ininterrompu de l’amplitude du signal.

La transmission numérique, qui se fait par paquets discrets. En outre, ce signal n’est pas interprété automatiquement mais doit être décodé par le récepteur. D’autre part, la méthode de transmission des données est différente. Au lieu d’être point à point, ce sont des impulsions électriques qui peuvent varier entre différents niveaux de tension.

De plus, il existe deux modes de transfert de données : la transmission parallèle et la transmission en série.

Quant au premier, il consiste à envoyer des données d’un octet à l’autre, sur huit lignes qui restent parallèles grâce à une interface qui l’est également. D’autre part, la transmission en série est un envoi de données bit par bit sur une interface série.

Par conséquent, tout transfert de données est exprimé en mégabits par seconde et en mégaoctets par seconde. Lorsque nous faisons référence aux vitesses de transfert de données de services tels que l’accès à l’internet, les valeurs sont exprimées en Mbps (mégabits par seconde).

Par exemple : Une personne loue un système de fibre optique, qui a un taux de transfert de 400 Mbps. Cependant, lorsqu’il utilise l’internet, il est surpris de constater que la vitesse de son internet ne s’approche même pas des 400 mégaoctets par seconde. Car la réalité est qu’une ligne de fibre optique de 400 mégabits par seconde ne fournira qu’un maximum de 50 mégabytes par seconde.

(On peut obtenir un chiffre comme celui-ci en divisant les 400 mégabits par seconde par 8, ce que l’on appelle la base octadécimale de l’unité).

En revanche, lorsqu’il s’agit de transferts de données entre différents dispositifs de stockage, ils sont mesurés en kilo-octets par seconde (KB/s) et en méga-octets par seconde (MB/s). Que deviennent les données jetées sur un ordinateur lors du déplacement de différents fichiers d’un dossier à l’autre.

Le volume des périphériques de stockage est toujours exprimé en octets. Il est donc courant que cette différence entre les unités entraîne une confusion entre les personnes et les mesures de stockage sur les disques durs.

Par exemple : Un disque dur a une capacité de 1 To, mais dans le système Windows, cette mesure sera lue comme si le disque dur avait une capacité réelle de 931,32 Go.

Pour obtenir ce chiffre, nous devons faire une équation simple comme celle-ci :

Nous avons cela : 1 To est égal à 1 000 000 000 000 000 d’octets

La prochaine chose que nous devons faire est :  Diviser ce nombre par 1024(1 KB), ce qui donne 987 562 500 KB.

Nous l’avons à nouveau divisé par 1024 (1024 Ko), pour obtenir 953 674,3 Mo.

Et enfin, on divise à nouveau par 1024 (1024 Mo), pour obtenir le chiffre total lancé par Windows qui sera de 931,32 Go.

 

👉 Our blog guides

¡Haz clic para puntuar esta entrada!
(Votos: 0 Promedio: 0)

Laisser un commentaire